Un lustre déjà avec les toiles !

Un départ dans le monde pictural avec Les Couleurs de Catherine Quéméré !

Peintre amateur. Parisienne installée durant une quinzaine d’années au Croisic, ce cadre exceptionnel l’a mise derrière son chevalet pour de bon, puisque auparavant ce n’était qu’une envie lointaine. Puis, la peinture s’accommodait mal des voyages africains…

CathrineQuéméré au salon St Luc 2017 – Châtellerault

Ses ballades et randonnées en France et ses voyages en pays du Sahel lui ont facilité le passage au pinceau. Les paysages du Quercy, les plaines du Poitou, les sables et les couleurs chaudes du désert ont inspiré le peintre. Les Causses, Noir et Blanc, avec ses sentiers, les vieilles bâtisses, la solitude et le silence des grandes étendues, les terroirs ; les pierres dans les ergs et la terre couleur ocre, près des montagnes de l’Aïr au Niger sont toujours dans sa mémoire, et elle les recompose à sa façon sur ses toiles, à sa manière très personnelle de les transcrire.

Un univers de tranquillité dans un monde en perpétuel changement à vitesse sidérante.

Sans titre

Ouest-France – 7 mai 2012

« Mes couleurs d’automne celles que je préfère travailler »

« J’aime travailler seule dans mon univers » … disait-elle au journaliste d’Ouest-France, lors de sa première exposition en 2012  avec les « Peintres du Croisic ».

Plus d’un lustre avec les pinceaux !

« La photo n’est pas ma source d’inspiration, mais les images vécues enregistrées dans ma mémoire artistique que le temps décante doucement, presque au fil de l’eau. Et je laisse bien volontiers l’appareil photos à d’autres … »

 

Publicités

Cette année 2018 …

Oh oui pour 2018, ce sera également un petit moment dans le Quercy…en septembre ! Pour randonner et (re)visiter encore te encore ce beau «Petit Pays» pour paraphraser la chanteuse aux pieds nus Cesaria Evora…

En peinture, pour cette année 2018, ce sera un peu pareil que la précédente mais avec trois nouvelles toiles, et la première, que je viens de terminer : « Balade en Quercy » !

Ne cherchez pas et surtout ne me demandez pas où c’est puisque c’est nulle part autrement que dans ma tête résultat de mon imagination ou bien des rêveries de toute une année en attendant de les concrétiser sur le terrain des Causses et cela se termine sur la toile. Un chemin de par-ci, une cazelle de par-là, un muret, des pierrailles, les chênes rabougris aux teintes d’automne avant l’heure, une randonnée imaginaire, etc… En définitive une véritable composition picturale dans la tête puis passée sur la toile… et tout juste terminée mais pas encore apposé ma signature que le photographe est passé rapidement par là !

BALADE EN QUERCY
« Balade en Quercy » de Catherine Quéméré

Mais en attendant d’y aller dans le Quercy, il faudra passer par les cases La Roche-Posay durant une semaine pour exposer deux de mes toiles au 29 ème Salon des Artistes Amateurs, puis durant deux mois – avril et mai 2018 – à la Table du Golf, deux lieux qui semblent s’incruster dans mon calendrier de vie picturale.

Mais il n’y a pas que le Quercy, dans ma vie d’artiste peintre, puisque <POMMES> & <LE CLAIN> (la rivière poitevine, trait d’union entre Poitiers et Châtellerault) sortiront également de mon étriqué atelier de peinture pour s’inscrire dans les réalisations 2018; mais nous en reparlerons un peu plus tard !

Avec St Luc, le saint patron !

Saint Luc, cet évangéliste dont on sait peu de choses à part ses textes des évangiles, patronne le « peintres », et par ricochet il porte en quelque sorte la « pelette des peintres » !

Avec l’association St Luc, association châtelleraudaise, peintres et autres artistes, exposeront comme tous les ans, salle du Verger, parc municipal de la cité de Châtellerault ( 86100) durant une dizaine de jours, ou plus exactement du 28 octobre au 5 novembre 2017 ; exposition ouverte au public , tous les après-midi de 14 heures à 18 heures…

Une première pour moi, à Châtellerault …mais pas dans le Poitou, parce que La Table du Golf du Haut-Poitou, à Beaumont-St Cyr, m’accueilli à deux reprises en 2016 et 2017, ainsi la Maison des Loisirs et de la Culture de la Roche-Posay, pour l’exposition des Peintre amateurs, en avril dernier.

Je présente deux tableaux.

 

 

Cliquer pour agrandir les images

Deux expressions très contrastées ; c’est le moins que l’on pourra dire, rien qu’à les regarder de manière furtive !

Deux sujets fortement différents …avec une dominante dans les bleus…

A Châtellerault, le pont Henri IV, icône première de la ville ; un regard depuis la rambarde du côté de la rive droite de la Vienne…et ses reflets dans l’eau puisque j’affectionne travailler cette technique picturale …

Puis en basse Bretagne, au Croisic, « Homard », un regard sur la mer, un regard gastronomique au bord de l’Atlantique, un peu genre coquillages et crustacés version picturale …

AFFICHE EXPO

Au plaisir de vous voir dans la Salle du Verger !

 

La première de l’année…

Oui, c’est la première de l’année 2017 !

dsc_0040-3-ter

her_5511

Première exposition 2017, à La Table du Golf du Parc de loisirs de St Cyr, un cadre superbe pour montrer mes œuvres; une ambiance apaisante pour Couleurs du Quercy, avec pour thème les reflets dans l’eau …

her_5520-one

Après les couleurs des homards de Bretagne d’autres teintes…

Oui, d’autres couleurs !

Et Jessica Guillon, chargée de la communication de la SAGA,  ne manque pas d’a propos de faire remarquer dans la page Facebook du Parc de Loisirs de St Cyr, l’apport des tableaux au cadre de La Table du Golf !

screenshot-03_02_2017-11_54_25

Mais d’autres projets d’exposition sont déjà dans les tuyaux, d’abord au Centre Culturel et de Loisirs de la ville de la Roche Posay, cité dermato-thermale du 22 au 28 avril 2017, puis au Centre Équestre de St Cyr, mai 2017, lors du concours national programmé, et pour terminer dans la salle municipale du Parc du Verger à Châtellerault, en novembre 2017.

«Le Planegrèze»

Un circuit de randonnée plus que sympathique dans le Parc naturel régional des causses du Quercy permet la découverte des igues, ces gouffres creusés dans la roche calcaire du causse de Gramat, et qui se termine en œuvre picturale.

her_4966-one

Le randonneur, rencontre les murets de pierres sèches, le dolmen de Planagrèze, ou son igue dans lequel coule une rivière souterraine à 270 mètres de profondeur. 

Tout le terroir du Causse du Quercy, se retrouve ici, comme un condensé, à petite échelle du Quercy, et cela tout près de la forêt de la Braunhie et des villages si pittoresques de Fontanès du Causse, Espédaillac, Quissac et Caniac du Causse…

Un domaine qui a inspiré le peintre Catherine Quéméré !

Sa dernière réalisation porte pour titre : Le Planegréze

Son œuvre se confond  parfaitement avec ce site remarquablement quercynois …

_ch14382

Le peintre sait mettre en valeur les rares points d’eau du pays lotois, qui en manque terriblement et ce malgré qu’il soit parcouru, en sous-sol, par des nombreuses rivières souterraines.

Un mélange pictural original, couleurs de terre où les ocres ressortent nettement ainsi que les couleurs de la verdure, le terrain aride et des ciels parcourus par les nuages, un ensemble disparate qui se retrouve aussi  dans les reflets sur les eaux des points d’eau, et en particulier sur les St Namphaises, abreuvoirs pour les animaux…

C’est tout le ressenti de l’artiste.

Ré-Peindre Agadez ?

Retourner à Agadez !

Agadez
Agadez

Sa question était simple :

  • Retourneriez-vous là-bas ? Silence…
  • Sans aucun doute, au moins, rien que pour revoir toutes ces personnes que j’ai connues…Et elles sont si nombreuses !

Sa question, paraissait anodine, presque sans importance, au cours d’une conversation pendant une soirée automnale, autour d’une table à la bonne franquette… sans que le feu de la cheminée ait été allumé…

MOSQUEE AGADES
La mosquée depuis ma chambre d’hôtel

Pourtant, en l’entendant, je voyais l’expression de son visage, marquant l’intérêt de la question, ses yeux pétillaient, vivant pleinement l’instant, le ton de la voix était convainquant, signe que la démarche lui importait, traduisant aussi son caractère affirmé, et puis je percevais que la question ne pouvait pas se limiter à une banale réponse de circonstance du genre des boniments en société, de bonne compagnie !

La mosquée d’Agadez, inspiration de mon tableau, je l’ai découverte, il y a bien d’années, en ouvrant la fenêtre de la chambre de l’hôtel qui m’hébergeait !

Aujourd’hui ce serait « Mission Impossible » …que d’y aller …

Lire la suite Ré-Peindre Agadez ?

Une peinture gourmande !

 

CLUBHOUSE GOLF
« La Table du Golf » – Golf du Haut-Poitou

C’est fait, mes vacances cette année, sous l’angle pictural, seront très gastronomiques ; en effet, « la Table du Golf » ouvre très gentiment ses murs pour accrocher mes toiles, dans un cadre qui sort de l’ordinaire, par rapport à mes expériences antérieures.

Cet été, puisque la St Jean va allumer bientôt se feux annonciateurs de la saison la plus animée de l’année, et durant les mois de juin, juillet et août 2016, j’exposerai dix tableaux, dix œuvres, avec les « couleurs de Quéméré », qui sont les miennes, des souvenirs – très intimistes de ma vie – des couleurs aussi, et des endroits où je suis passée.

LACAM 21
Autour de la cazelle de Lacam (Livernon, Le Lot)

De Paris, quartier Montparnasse,  normal pour toute bretonne qui se respecte, puis les sables du Niger, les causses du Quercy, les coups de vent de la Côte Sauvage du Croisic, le terroir poitevin du nord châtelleraudais, des lieux, des géographies, des instants de vie, des souvenirs d’ici et d’ailleurs…

Des endroits qui m’ont permis de découvrir tant des choses en rencontrant bien des personnes (c’est le plus important)…faire et défaire rapidement les valises.

Lire la suite Une peinture gourmande !

Selon Catherine Quéméré